13 juin 2007

uruguay

donc bon, la semaine derniére j'ai 'ecrit un super truc et apparemment ca a pas éditer, donc hop, on recommence et on raconte sa vie.
donc a beunos aires, la bonne idée d'estelle de vouloir trouver du travail..bon j'avais des plans, genre 2 frnacais qui ont des bars resto, mais évidemment, pas de boulot.. alors j'ai essayé la technique "je me ballade dans la rue et je vais bien trouver un resto avec une pancarte 'cherche serveuse desesperemment parlant espagnol avec charmant accent francais' et bizarrement j'en ai pas trouvé...alors apres une journée a faire le tour de la ville dans une ambiance glaciale (au moins 0°), a avoir un mal de gorge insupportable, et a pas réussir a joindre mes amis pour trouver du reconfort, j'ai sauté dans un bateau en direction de l'uruguay, montevideo la capitale dans laquelle je suis arrivée le lendemain matin. c'est chouette, j'aime bien comme ville, j'ai visité plus d'expositions en un jour que pendant 4 mois en argentine (le pays roi des musées fermé pour cause inexplicable), bref, bien chouette. le lendemain, route vers la frontiere brésilienne pour la derniére ferme qui promettait d'etre coool, tranquiilll, tibet, yeah.
alors en fait, c'est une super grande propriété de 200 hectare, en gros, 2km2 rempli d'animaux ( 40 vaches, 13 chevaux, 30 moutons, xxx poules, 8 oies, 10dindes et dindons, 8 chiens, 13 chats et xxxxx oiseaux et perooquets dans les arbres) avec un allemand peter pour gere tout ca. quand je suis arrivée, c'etait trop "oh la nature, c'est trop booooo" et peter etait content et c'etait chouette, on faisait le feu dans la cheminée, il m'emmenait a cheval chercher les vaches, je lui apprenais du francais ( il a vecu 8 ans en italie, alors on parlait moi espagnol, lui une espece de mixture italanespagnol) bref, trop chouette tranquille genial en haut de notre colline entouré de champs. pis, petit a petit, monsieur s'est montré de plus en plus desagrable, pour faire a manger c'etait toujours problematique parce que il veut etre auto-suffisant, sauf qu'en ce moment, c'est un peu l'hiver et que le jardin donne pas grand-chose, alors patates douces, citrouilles, pates, riz, et tout ce qui peut se deriver du lait, et avec ca, ouf, faut etre imagintatif.et pis il m'a annoncé la couleur quand il m'a dit qu'il aimait pas cuisiner, alros je le faisais volontiers, mais au bout d'une semaine, c'est chaud de se renouveler, et j'avais l'impression, justifiée je pense, qu'il en avait marre de moi, style il me parlait presque pu, je posais plein de questions et il répondait si ou no ou je sais pas, bref, il faisait pu aucun effort. ca c'était qu bout de 5, 6 jours. et je restais quand meme car ma pote allemande rencontré dans la 3eme ferme devait arriver. et elle est arrivée dimanche soir avec un pote allemand a elle, alors j'etais super contente, et peter aussi. sauf qu'il s'est mis a parlé allemand allemand et seulement allemand avec son putain d'accent de baviére. alors c'etait relou parce que a part " ferme la porte, passe moi du pain stp merci" je comprends pas grand-chose. hanna et son pote (qui parle pas encore espagnol, qui est un compagnon, comme les gars qui vont de villes en villes pour apprendre leur métier, il a un costume de fou) essayaient de bifurquer vers l'anglais,pour que je puisse participer, mais lui,rien a faire, il continuait a parler deutch. et quand je lui demandais un truc, il repondais vite fait, pis disait a hanna "explique-lui, toi". genre,m trop cool le mec. bouddhiste a la noix, pour etre poli.il est devenu completement insupportable.je comprends pas qu'un mec qui veut construire une superbe estancia avec l'aide de gens du monde entier puisse etre aussi peut accueillant, du moins, passés les 5 premiers jours. personne va jamais vouloir rester bosser pour lui. je comprends pas.
ah oui, et on a labouré un champs, enfin une parcelle, de 50m2 avec lkes chevaux. et moi, je fais la guide des chevaux, je tiens la corde engros et j'essaye de les faire aller droit. mais des fois, contre 2 chevaus de 700 kg, je fais pas le poids ( meme si j'ai un peu grossi). et en 8 jours, on a pas fini la parcelle. c'est chouette le travail avec les chevaux, mais faut pas etre trop pressé. enfin bon, je suis partie ce matin pour aller voir la mer, atlantique. c'est la basse saison, c'est tout tranquille, il fait pas froid, genre en pull on est bien, alors c'est chouette l'hiver ici.

Posté par kouakoua à 04:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur uruguay

    uruguay

    je pensais que tu n'aller pas y mettre les pieds dans ce pays prévu au programme. Il fallait bien que tu en rencontre au moins 1 (de gens) qui ne soit pas trop gentil, trop génial, trop accueillant, trop patient et etc...
    Mais c'est chouette la vie. C'est sympa à vivre.

    bibi

    Ry

    Posté par Rémy, 13 juin 2007 à 07:17 | | Répondre
  • WeshWesh Estelle,
    J-07 avant ton arrivée, j'ai trop hâte....
    Bon l'allemand bouddiste c'est une bonne anecdote à raconter. Nous, de notre coté, on a eu une conférence de presse de nicolas notre président bourré à la vodka au G8 après un entretien avec Poutine. On aurait au moins pu voter pour un gars qui tient l'alcool.
    Bon, je t'invite à prendre en considération mon petit signe de tête en guise de salutation.

    Posté par chocoranch, 13 juin 2007 à 17:59 | | Répondre
Nouveau commentaire