23 juin 2007

le retour

bon, eh bien on peut maintenant dire que je suis revenue. alors avant de faire un bilan et une analyse argumentaire en 3 parties; thèse, antithèse,synthèse, je vais raconté mes derniers jours à buenos aires.

alors je suis arrivé de bon matin après une nuit dans un bus et bateau et je suis aller voir une copine française a son hotel, et pis après, suis allée à l'adresse du mec chez qui je squattais normalement, mec rencontré au mariage de la compmunauté, ex-super pote d'un mec de la-bas. bon alors j'arrive au 5009 rivadavia, et là, quelle surprise, les numeros passaient du 5007 au 5013..alors j'ai cherché dans les coins et tout, je me suis posé des questions; et aussi poser des questions au mec du kiosque..mais non, pas de 5009... alors je suis allée telephoner au gars, et là, il me dit " oh trop desolé estelle,me suis trompé, c'est au 5008.." bon OK. alors je reprends mes sacs (parce que je suis avec tout mes bagages evidemment) et je vais de l'autre coté de la rue. et là, ah ah ah du 5006 au 5010. pas de 5008. je rigole nerveusement. les argentins ont des blagues très très drole.il est midi, pas dormi de la nuit. peut-etre que j'ai oublié mes yeux en uruguay,...suis un peu énervée quand meme, mais je reoturne telephoner au gars, et là "etzselle; excuse-moi, c'est au 5908, me suis trompé.." "mais hernan, tu sais pas ou t'habite???" " ouais, enfait, c'est pas chez moi, c'est chez un pote..je t'expliquerais.."

bon; ok. c'est juste a 10 block d'oiu je suis, genre un km, mais bon, pas grave, j'ai l'habitude maintenant. donc son pote bien cool, avec sa copine très sympa aussi, bref, tout bien. et le soir, on est allée chez des potes a lui qui font de la musique, et la mere du gars chez qui ont etait est une super celebre chanteuse de tango; je l'ai su qu'après, et c'est vrai que je trouvais bizarre qu'il y ait des portraits d'elle dans le salon, photo, et au pastel aussi genre 1.5x1m. bon eh bien c'est juste une femme qui fait le tour du monde pour aller chanter du tango. ouf. et c'était son anniversaire et je lui ai chanté "joyeux anniversaire, nos voeux les plsu sincèeres..." voilà, elle etait contente et veut m'envoyer son cd. chouette.

et après ona rejoint des potes a moi a une super soirée underground alternative dans un lieu chelou avec tous les rasta de buenos airesz reunis pour danser et ecouter du reggae et de la muzique afrolatine toute la nuit, trop bien.

et pis le lendemain on est allée dans une milonga, lieu ou les gens vont danser le tango. alors faut imaginer des tables tout autour d'un piste de danse, des gens fumant et fumant et buvant du vin, un concours d'élégance hommes en costards jouant avec leur chapeaux  et femmes sexy perchées sur des talons.. moi j'avais mis une belle robe aussi. et on s'est regalé a les regardé danser, c'est trop magnifique. danser le dtango, c'est faire l'amour.

et voilà, mardi matin, j'avais mon avion a 10h, et fallait donc etre a l'aeroport a 8h, donc prendre le bus de buenos aires a 6h, donc j'ai pas dormi trop peur de le loupper, tout ça pour arriver a l'aéroport et voir que "votre avion n'est pas programé, vous alez sans doute prendre le suivant, a 11h40" . genial. et comme ça je erds ma correspondance et tout. super. merci les gars. bref, ça a ete relou, j'ai un peu fait savoir que j'étais pqs contente du tout (chouette de pouvoir s'exprimer correctement dans la langue) et j'ai gagné une bouffe dans le resto de l'aéroport. cool.

et pis voilà, j'ai aterri a paris avec 7h30 de retard, mais j'ai retrouvé mes potes quand meme et voià, chouette soirée . j'ai embarqué un suédois avec moi aussi , un qui m'a contacté pour visiter la france et que çq branchait bien de me suivre a rennes. alors on est parti ensemble a rennes et on a feter dignement je crois, mais pas totalement suivant le programme de chocoranch, et finissant a 6h du mat avec marilyn mangeant des krisprolls et le suédois essayant de dormir dans la salle de bain. cool. et maintenant je suis a beaulieu sous la roche en vendée. j'ai ouvert mes sacs. et je dois en refaire un . c'est la vie.

bilan des pertes.

- 2 maillots de bain (je comprends pas ..)

- un telephone portable

-un chargeur de portable (pas en meme temps)

-un appareil-photo numérique

-un porte-monnaie avec 30 pesos argentins (comme 8E, ça va)

c'est tout je crois.

bilan de se que j'ai pas perdu:

-mon passeport

-MON PASSEPORT!!!! trop cool!!!

-mon sac de femme

-ma carte de crédit

-ma tete

-ma raison

bilan du bilan: plue de gains que de perte. bilan positif. a voir pour le prochain voyage, si on peut eviter la perte de l'appareil-photo. ( et des 2go de photos qu'il y avait dedans )

Posté par kouakoua à 13:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur le retour

Nouveau commentaire