07 mai 2007

chili, fin

la semaine dernière, donc, après être restée un jour de plus a valparaiso, je suis partie rejoindre carlos et sonia dans une petite crique anciennement hippy, super chouette trnaquille, petit port, super préservé du touriesme de masse...le bonheur, je me demande pourauoi on s'est embêter á rester si longtemps en ville, c'est tellement mieux les petits patelins! on a fait griller du poissons frais, et, Rémy, écoute bien, on est allé SE BAIGNER, et , ouah, c'était bien bon, ok un peu frais, mais moins qu'un certain premier avril á pornichet. les vagues sont super fortes, il déconne pas le pacifique. j'étais vriament contente de pouvoir faire mumuse avec l'océan, si bien qu'on y est retourn´le lendemain et le surlendemain! et d'ailleurs, la dernière fois qu'on s'est baigné, on a vu sur la plage un pinguin, oui oui Rémy verdy, un puinguin, bon, un peu mort, mais bon...donc casi, je me suis baigné avec les pinguins, comme tu disais, ah ah ah..d'ailleurs, après on a changé de ville, car sur la plage, on a rencontré un chilien qui, après avoir proposé de nous emmené en voiture á un petit village un peu plus loin, a finalement proposé de nous héberger. bien bien bien, c'était cool, on lui a préparé une super bouffe, et il avait l'air bien content, il étaitbien intéressant comme garçon..et le lendemain, aprés la plage, il nous a emmenédans le village Cachagua ou je voulais aler parce qu'il y a une île a pinguins. donc j'en ai vu des vivants aussi , apparemment, ce seraient des pinguins patagoniques qui migrent l'hiver, et ils faisaient copain-copain avec les pélicans du coin, et les cormorans.et le soir même, onest aller dans un autre village ou y'avait uns discothèque avec une soirée 80's 90's. et on voulait remuer nos fesses et dans le bus, sonia discute avec 2 filles, qui nous porpose de venir chez elle pour un prix super modique (2000 pesos chacun, 20F ) et de venir avec nous á la disco!! youyoulou, super bien, on s'est trop marré, une vraie boite de campagneavec du mobilier de salonn de jardin á l'intérieur et une session karaoké en `plein milieu...mais attention, on a quand même eu droit à qqls bons sons, genre beastieboys, sinon,plutot haddaway, bon jovi..chouette chouette chouette.

donc après ça, c'etait tellement bien, il a bien fallu que ça se dégrade...on devait se séparer, moi, j'allais normalement a santiago, capital, ou j'allais loger chez un mec du club d'hospitalité, qu'avait l'air super cool, genre DJ le weekend, plein de gouts musicaux en commun..finalement, je passe sur internet et je vois qu'il est en fait pas a santiago, mais a algarrobo, sur la côte, plus au sud d'ou je suis, dans la maison d'un de ses potes pour le weekend (c'etait samedi) et m'invite allègrement. alros moi, ok, j'y vais, je prend plein de bus, et tout, et j'arrive au terminal de bus et j'essaie de l'appeler. en vain. et plein de fois et je m'énerve parce que il est 21h et je sais pas ou aller. finalement, ça s'arrange gràce a un genti monsieur qui me paye un café et une barre de chocolat, et qui m'emmene, assez tard quand meme, vers 12h, chez des gens qui m'ont pas fait payé trop cher la nuit, et qui on était plus que genti, genre invité a déjeuner avec eux le dimanche midi, et emmené au terminal de bus aprés. et là, nouvelle cata, je veux faire une photo d'eux, et plsu d'appareil photo dans mon sac. je me suis ballader le matin, mon sac était blindé, il a dû tombé.j'avais fait la dernière photo 500m avant la maison ou je logeais, alors on y est allé, j'ai fait le chemin 3 fois, mais bon, en 1h30, qqun était surement passé dans ce chemin, même s'il me paraissait très peu pratiqué...alros j'étais bien vénère, parce 1.7gb de photo et vidéo, bien sur pas sauvegargées..et là, je vais sur internet en attendantle bus qui va me ramener a santiago, y je vois la tête de notre nouveau président...je pouvais pas finir plus mal..

dans le coup, arrivée a santiago, j'ai choppé un bus avec beaucoup de chance, pour mandoza en argentine, même si j'avais pas assez d'argent chilien (ben oui, cette nuit en extra avait entamë mon budget "retour en argentine", et vu que tout ce que j'ai, je l'ai retiré en pesos argentins, je pouvais pas retirer de nouveau,pu de sous du tout!!!) les gens du bus m'ont fait que ce que j'avais,mais je devais descendre dans un village avant lagrande ville de mendoza. ça m'arrangeait pas, parce que j'y étais dejà passé et que les hotels sont chers, mais bonja'i dit oui. et finalement, on est passé au village, mais le chauffeur a zappé, et on a continuer jusqu'a la ville! j'ai eu du bol. arrivé exténuée a 2h du mat' a mendoza, le chauffeur m'a forcé á monté dans un taxi, parce que "la nuit c'est dangereux, paye ton taxi et reste en vie" même si l'hotel ou j'allais était a 2 block, ils sont super paranos, et ça m'énerve parce qu'ils arrivent á me la refiler, leur peur de tout..

bref, maintenant, je m'en vais dans un ecohostel pour travailler et oublier cette fin de chili foirreux, un peu au sud de mendoza, a malargüe. je crois que ma pire journée de ce voyage est passée. et finalament, c'est pas si grave mon appareil-photo, je vais me remettre a faire des photos comme avant, avec mes bons vieux appareils argentiques, que j'utilisais, mais moins quand meme. ah oui, donc c'est fini les photos dans le blog je pense.

Posté par kouakoua à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur chili, fin

Nouveau commentaire